Reliques, reliquaires et pèlerinage à Saint-Jacques
2012
Mary Sainsous

Extrait de : "Le Pèlerinage de l'Antiquité à nos jours (édition électronique)"
Sous la direction d'André Vauchez
130e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005
Textes de Claude Bouhier, Diane Carron, Nicolas Champ, Andrée Dagorne, Laurent Durnecker, Jean Flouret, Pierre-Gilles Girault, Florence Mouchet-Chaumard, Gilberte Genevois, Humbert Jacomet, Sylvie Miaux, Louis Mollaret, Micheline Mouradian, Renaud Mousty, Denise Péricard-Méa, Adeline Rucquoi, Annie Saunier, Mary Sainsous, Jean-Pierre Sodini, Hervé Terral
Éditions du CTHS
2012
p. 147-155
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Souvent méconnus, les reliques et reliquaires du chef de saint Jacques sont nombreux en Europe. Dans le Sud-Ouest de la France, l’époque baroque a laissé nombre de bustes reliquaires. Ces témoignages d’un culte populaire actif mettent en valeur l’existence, à côté de Compostelle, d’autres sanctuaires qui ont parfois joué un rôle important et connu un large rayonnement. Ils nous renvoient une géographie du culte à saint Jacques tout à fait différente de celle soutenue par la publicité faite aujourd’hui autour des quatre grands chemins vers Compostelle, dont le tracé repose en grande partie sur l’héritage patrimonial des petits sanctuaires. Rendre à chacun sa place et reconnaître la multipolarisation du culte à l’apôtre en Europe nous offre une approche plus riche, plus vraie, des pratiques du Moyen Âge à la Révolution, de l’intense piété populaire pour le saint apôtre, et permet de mettre en valeur le développement du sanctuaire galicien jusqu’à son hégémonie contemporaine.