Paysages importés-exportés, cartographie du bout du monde : le Chili, XVIe-XVIIe siècles
2012
Mauricio Onetto Pavez

Extrait de : "Les Outils de représentation du paysage (édition électronique)"
Sous la direction de Cécile Souchon
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Stéphane Blond, Charles-André Buffet, Colette Bourrier-Reynaud, Juliette Dumasy, Jean-Yves Guillaumin, François Legouy, Yvonne-Hélène Le Maresquier-Kesteloot, Anne-Gaël Noussan, Mauricio Onetto Pavez, Diana Ospina, Monique Pelletier, Judicaël Petrowiste, Cécile Souchon, Ilona Woronow.
Éd. du CTHS
2012
p. 147-157
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L’objectif est de présenter de quelle manière ont été construits, perçus et représentés les premiers paysages du territoire chilien. Ainsi, l’article est centré sur l’importance de la « guerre » qu’ont soutenue les Espagnols contre les indigènes pendant tout le XVIe siècle – la période de conquête du territoire – et aboutit à la conclusion que c’est du fait de ces événements que l’espace chilien a été conçu pour la première fois comme un paysage. De plus, nous montrerons comment la création des différents paysages a été influencée par des idées et des techniques importées depuis l’Europe, principalement de la Renaissance.