Le peuplement des Antilles françaises au xviie siècle
2012
Gérard Lafleur

Extrait de : "Le peuplement européen des Amériques (xviie-xxe siècle) "
Sous la direction de Alain Faure ; 133e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec 2008

Marylin Bernard, Christiane Demeulenaere-Douyère, Anne Rothenbülher, Valérie Paireau, Claudy Valin, Nadège Sougy, Esther Pelletier, Olivier Hutet, Augustin Roland D’Almeida, Véronique Mendès-Geffroy, Gérard Lafleur, Josianne Paul, Jean-François Michel, Samsonette Cosserat, Pierre Jambard, Valérie Feschet, Claude Fagnen, Marie-Noële Denis, Jean-Yves Puyo
Pars, éditions du CTHS
2012

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Ce texte retrace les étapes du peuplement des Petites Antilles au long de ce siècle. Défiant les Espagnols, des Français parcouraient la zone en nouant des relations d’intérêt avec les Caraïbes. Ces « vieux blancs » acquirent une expérience précieuse qui fut utilisée ensuite quand les États décidèrent de prendre officiellement possession de ces territoires lointains. Ils furent rejoints par les engagés amenés par les nouveaux colons et la population fut majoritairement européenne. Cette population pionnière fut rejointe en 1654 par des Hollandais qui amenèrent avec eux un modèle d’exploitation basé sur la culture de la canne à sucre cultivée par les esclaves amenés d’Afrique. Le peuplement fut de plus en plus noir à la fin du xviie siècle, il acquit alors ses caractéristiques : une minorité blanche, une majorité noire et des libres de couleur.