Un aventurier Bas-Breton à la conquête du Nouveau Monde : Troilus de Mesgouez
2012
Claude Fagnen

Extrait de : "Le peuplement européen des Amériques (xviie-xxe siècle) "
Sous la direction de Alain Faure ; 133e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec 2008

Marylin Bernard, Christiane Demeulenaere-Douyère, Anne Rothenbülher, Valérie Paireau, Claudy Valin, Nadège Sougy, Esther Pelletier, Olivier Hutet, Augustin Roland D’Almeida, Véronique Mendès-Geffroy, Gérard Lafleur, Josianne Paul, Jean-François Michel, Samsonette Cosserat, Pierre Jambard, Valérie Feschet, Claude Fagnen, Marie-Noële Denis, Jean-Yves Puyo
Pars, éditions du CTHS
2012
p. 94-103

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Ce petit seigneur bas-breton, devenu l’un des favoris du roi de France, fut nommé vice-roi des Terres Neuves en 1578. Il ne s’intéressa guère à cette charge et échoua dans ses tentatives de colonisation. En 1598, la tentative tourna au drame : il l abandonne sans vivres ni ressources quelques centaines de ses marins et de ses colons sur l’île de Sable. Les survivants ne durent leur salut qu’au passage opportun d’un vaisseau cinq années plus tard. Ruiné et déconsidéré, Troilus mourut en 1606 sans avoir regagné les faveurs d’Henri IV. Le Canada dut attendre quelque temps pour voir la nomination d’un nouveau gouverneur.