Le Québec et sa minorité noire : une (re) connaissance historique pour une meilleure intégration sociale ?
2012
Augustin Roland D’Almeida

Extrait de : "Le peuplement européen des Amériques (xviie-xxe siècle) "
Sous la direction de Alain Faure ; 133e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec 2008

Marylin Bernard, Christiane Demeulenaere-Douyère, Anne Rothenbülher, Valérie Paireau, Claudy Valin, Nadège Sougy, Esther Pelletier, Olivier Hutet, Augustin Roland D’Almeida, Véronique Mendès-Geffroy, Gérard Lafleur, Josianne Paul, Jean-François Michel, Samsonette Cosserat, Pierre Jambard, Valérie Feschet, Claude Fagnen, Marie-Noële Denis, Jean-Yves Puyo
Pars, éditions du CTHS
2012
p. 226-236

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Au Québec prévaut l’idée que les Noirs sont des immigrants récents. Pourtant, depuis le début des années 1960, Marcel Trudel a ouvert la voie vers la mise au jour d’une présence ancienne des Noirs en Nouvelle-France, notamment comme esclaves. À partir d'un choix de manuels scolaires du xixe siècle, siècle qui a vu l’abolition officielle de l’esclavage au Québec, nous avons sondé, par une grille d’analyse, la teneur de ce qui y était enseigné à propos des Noirs. Il en ressort que, si de très brefs passages et allusions existent dans ces manuels, il n'est jamais dit dans ces manuels que les Noirs sont présents au Québec de longue date et que beaucoup y furent esclaves. Nous nous demandons si un enseignement systématique de cette question pourrait être source d’intégration sociale pour la population noire du Québec.