Pouvoirs, bourgades et réseau routier en Charolais, IXe-XIe siècle
2012
Olivier Bruand

Extrait de : "Le Paysage des réseaux : les routes historiques (édition électronique)"
Sous la direction de Denis Menjot
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Olivier Bruand, Sophie Jourdin, Jean-Louis Kerouanton, Florent Laroche, Luigi Lorenzetti, Vincent Marchal, Alain Mélo, Christian Sumi, Magali Watteaux
Éditions du CTHS
2012
p. 11-23
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Le Charolais est une zone de passage immémoriale entre le bassin de la Loire et celui de la Saône. Anciennement occupé et partiellement défriché, il accueille un certain nombre de bourgades et de castra qui jalonnent et surveillent les itinéraires principaux de la région. La présence dans les sources régionales de chartes qui ne connaissent pas d’interruption entre l’époque carolingienne et les temps féodaux permet d’observer la manière dont les élites locales ont pris en charge l’encadrement seigneurial, en s’appuyant justement sur ces bourgades et les sites d’étapes pour établir leurs points de contrôle et châteaux, soulignant ainsi que la prise en compte du réseau routier fait aussi partie de leur perception de l’espace et des paysages.