Des enjeux d’environnement à la demande de paysage, vers de nouvelles fonctions pour les vallées ordinaires ? L’exemple des politiques publiques en place dans les vallées bas-normandes
2012
Marie-Anne Germaine

Extrait de : "Les Paysages de l'eau (édition électronique)"
Sous la direction de Gérard Joly
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Aomar Akerraz, M’Hamed Alilou, Dominique Andrieu, Rachid Arharbi, Régis Barraud, Véronique Brouquier-Reddé, Cyril Castanet, Rita Compatangelo-Soussignan, Hervé Davodeau, Stéphane Desruelles, Sylvain Dournel, Marie-Anne Germaine, Jean-Baptiste Houal, Éliane Lenoir, David Montembault, Bertrand Sajaloli, Sylvie Salles, Sylvie Servain-Courant, Marija Stankovska-Tzamali, Apolline Taillade, Jean-Louis Yengué
Éditions du CTHS
2012
p. 21-34
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Au centre des problématiques de gestion de l’eau et affectées de valeurs écologiques, les vallées se trouvent au cœur des enjeux de gestion. Alors que l’évolution des systèmes productifs va à l’encontre des attentes des habitants en termes de cadre de vie et d’aménités, les vallées semblent pouvoir supporter de nouvelles fonctions, comme le montre leur prise en compte dans les politiques de voies vertes et de trames verte et bleue. L’analyse des modes de gestion à l’œuvre dans les vallées bas-normandes illustre les difficultés liées à l’articulation entre protection de la biodiversité et valorisation des aménités paysagères. Les trois exemples choisis témoignent ainsi de la confusion, voire de la convergence entre problématiques de paysage et d’environnement au sein des politiques publiques, mais aussi de leur caractère potentiellement contradictoire. De la sorte, cette réflexion conduit à s’interroger sur les modalités d’application des principes du développement durable.