Les espaces fluviaux dans la tradition géographique antique : systèmes de représentation et équilibres environnementaux, l’exemple de l’anachysis chez Strabon
2012
Rita Compatangelo-Soussignan

Extrait de : "Les Paysages de l'eau (édition électronique)"
Sous la direction de Gérard Joly
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Aomar Akerraz, M’Hamed Alilou, Dominique Andrieu, Rachid Arharbi, Régis Barraud, Véronique Brouquier-Reddé, Cyril Castanet, Rita Compatangelo-Soussignan, Hervé Davodeau, Stéphane Desruelles, Sylvain Dournel, Marie-Anne Germaine, Jean-Baptiste Houal, Éliane Lenoir, David Montembault, Bertrand Sajaloli, Sylvie Salles, Sylvie Servain-Courant, Marija Stankovska-Tzamali, Apolline Taillade, Jean-Louis Yengué
Éditions du CTHS
2012
p. 91-106
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Les résultats des recherches géoarchéologiques de ces dernières années sur les espaces fluviaux, ainsi que la mise en place de nouveaux concepts de la géographie des écosystèmes, invitent à réexaminer sous un regard nouveau les textes des géographes anciens. L’étude systématique des occurrences des termes les plus couramment employés pour désigner les espaces fluviaux dans la Géographie de Strabon à partir de la banque de données électronique du Thesaurus Linguae Graecae fait ressortir l’importance des théories scientifiques grecques sur les modifications du milieu physique, depuis les philosophes ioniens jusqu’à Poséidonius d’Apamée. L’exemple du terme anachysis, que l’on retrouve dans la description des espaces d’estuaire ibériques, viendra illustrer ce propos en prenant en compte les reconstitutions paléoenvironnementales les plus récentes.