L’imag(e)-in-a(c)tion
2012
Éric Hold

Extrait de : "Images, textes et concepts (édition électronique)"
Sous la direction de Jean-René Gaborit
132e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Arles, 2007
Textes d'Anne-Marie Barbier, Pascal Barraillé, Matthieu Dubost, Julie Féougier, Robyn Fréchet, Marita Gilli, Éric Hold, Sandrine Krikorian, Yuan-Ju Li, Jean-Jacques Lucas, Tommaso Meldolesi, Pierre Michelin, Nicolas Reveyron, Klaus Speidel, Roger Texier
Éditions du CTHS
2012
p. 5-21
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

La recherche sur le rapport détaillé entre texte et image dans la sculpture romane – c’est-à-dire les inscriptions à proximité ou dans le champ même des images – révèle une complexe interaction et ré-animation des thèmes ou personnages imagés dans la mémoire du spectateur, créés par l’interconnexion associative entre images textuelles, images sculptées et imaginaires. Se posent des questions méthodologiques (surtout en ce qui concerne la sérialité de l’iconographie) quant à la création des images, aux représentations poussées par et fondées sur des images mentales ou textuelles. À travers des exemples de sculpture romane que sont les chapiteaux historiés dans le cloître de Moissac et plaques en relief de la « porte Miègeville » à Saint-Sernin de Toulouse, nous proposons d’analyser d’abord les relations entre image « spatiale » et inscription (à l’intérieur et à l’extérieur du champ de l’image) ; de suivre la démarche des narrations (visuelles et textuelles) en analysant les décalages ; et, enfin, d’en étudier les conséquences sur la méthodologie de l’histoire de l’art.