Les cheminots au travail ou le travail des cheminots. Une image des métiers dans la revue corporative (1938-1968)
2012
David Lamoureux

Extrait de : "Métiers et statuts sociaux : les représentations (édition électronique)"
Sous la direction de Dominique Barjot et Christophe Réveillard
132e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Arles, 2007
Textes de Danielle Arribet-Deroin, Séverine Ferraro, Régis Huguenin, Emmanuelle Humblot-Corbel, Jung-In Kim, David Lamoureux, Frédéric Maguet, André Marbach, Pascal Raggi
Éditions du CTHS
2012
p. 81-92
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

En 1938, la SNCF s’inspire des bulletins des grands réseaux ferroviaires pour créer sa revue d’entreprise, Notre métier. Cette publication permet à la société d’affirmer sa vision patronale et de transmettre une certaine représentation de la profession, ou plutôt des emplois cheminots. L’étude précise des rubriques consacrées aux métiers du rail, telles que « Sur le vif avec... » et « Qu’avez-vous fait de votre journée M... ? », révèle d’une part les évolutions rédactionnelles de ces espaces entre 1948 et 1968, et d’autre part les partis-pris de l’entreprise qui met en avant certains savoir-faire et certaines pratiques professionnelles. Si ces choix ne sont pas anodins, ils constituent néanmoins des vecteurs ayant aidé la corporation et la société française à se représenter et à se construire une image du travail des cheminots.