La célébrité de l’écran à l’écrit Les biographies de vedettes de cinéma en France pendant l’entre-deux-guerres
2012
Myriam Juan

Extrait de : "La biographie d'artistes (édition électronique)"
Sous la direction de Dominique Poulot ; 134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009

Françoise Gatouillat, Jean René Gaborit, Aude de Vogüé, Raphaëlle Baume, Laurence Danguy, Myriam Juan, Sandra Costa, Eva Bouillo, Laurence Machet, Michèle Pallier, Muriel Laharie, Frédérique Dubard de Gaillarbois

Paris, Éditions du CTHS
2012
p. 50-66
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

C’est pendant l’entre-deux-guerres que le vedettariat cinématographique prend son essor en France. La multiplication des biographies d’« artistes », suivant le terme alors en vigueur, en est une manifestation exemplaire dont l’étude nous renseigne sur la fabrique des vedettes au niveau du réel comme des imaginaires. Ces écrits éminemment populaires illustrent les modes de fonctionnement de la culture de masse dans leur volonté de divertir et de répondre aux attentes du plus grand nombre. Largement romancés, ils reposent pour la plupart sur quelques topoï et schémas narratifs récurrents, tout en s’efforçant d’exalter les parcours d’individus particuliers. Jouant sur la confusion entre l’homme, l’artiste et ses personnages, ils font des vedettes des êtres au croisement de l’unique et du typique, propices à faire rêver un large public. Ainsi ces biographies inscrivent-elles dans le monde réel des histoires merveilleuses, semblables à celles projetées sur la toile de l’écran.