Le Paradoxe acheuléen
2013
Volume 32
Élisa NICOUD
ISBN : 978-2-7355-0803-7
309 p. | 21 x 27 cm | ill. | br. | 45 €
Collection : Documents préhistoriques
N° dans la collection : 32
Code Sodis : F30873.7
Co-édition: École française de Rome
commander l'ouvrage [prix : 45,00 €]
Les vestiges acheuléens se caractérisent par la présence d'un objet d'une même famille typologique : morphologie générale en amande, une extrémité mince aux bords convergents et l'autre épaisse, deux faces taillées selon deux plans de symétrie (bifaciale et bilatérale) approximatifs. Le biface est un objet intrigant élévé au rang de « fossile directeur » d'une culture de la préhistoire. Derrière ce terme unique, plusieurs éléments variés se regroupent pourtant. Il convient d'adopter une approche phénoménologique de l’Acheuléen d’Europe occidentale pour exposer le cadre conceptuel et historique de ce mobilier lithique. Nous verrons alors que ce terme générique recouvre des industries distinctes et révèle l’existence de nouvelles dynamique de peuplement européen au Pléisticène moyen.