Guerres et après-guerres en Champagne aux XIXe et XXe siècles : le conseil général de la Marne face aux invasions, occupations et libérations (1814-1815, 1870-1871, 1914-1918, 1939-1945)
2013
Alexandre Niess

Extrait de : "Sortir de la guerre (édition électronique)"
Sous la direction de Patricia Gillet
136e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Perpignan, 2011
Textes de Nolwenn Alary, Pierre-Marie Delpu, Élisabeth Dorier, Mathilde Joncheray, Sylvie Le Clech-Charton, Patrick Louvier, François Michel, Alexandre Niess, Roseline Salmon, Hélène Say
Éd. du CTHS
2013
p. 67-80
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Rétablis par la loi du 17 février 1800, les conseils généraux constituent l’assemblée délibérative du département en charge de questions de plus en plus nombreuses et complexes. Néanmoins, les conseillers généraux s’interrogent, évoquent entre eux, et parfois interpellent le pouvoir à propos des épisodes guerriers, surtout quand ceux-ci se déroulent sur leur territoire de compétence. Comment se gèrent, se vivent, s’analysent et se comprennent les conflits, invasions, occupations et libérations au sein du conseil général de la Marne, département concerné par des épisodes guerriers sur son sol ? Qui s’empare de ces questions : la commission chargée des finances, celle spécialisée dans l’agriculture ? Lors des combats qui ont lieu sur le sol marnais, les élus des cantons concernés interviennent-ils davantage, et si tel est le cas de quelle façon ? Les spécialistes de la guerre (principalement les militaires de carrière) sont-ils les plus présents dans les débats concernant ces questions ? Telles sont les pistes de réflexion que nous aborderons dans le cadre de cet article, qui s’appuiera essentiellement sur les retranscriptions des sessions du conseil général et sur le discours inaugural du préfet effectué lors de chaque session.