La paix du roi et des Flamands (1297-1320) : le regard des chroniqueurs
2013
Isabelle Guyot-Bachy

Extrait de : "Écrire la guerre, écrire la paix (édition électronique)"
Sous la direction de Simone Mazauric
136e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Perpignan, 2011
Isabelle Guyot-Bachy, Thierry Lassabatère, Alain Marchandisse, Bertrand Schnerb, Jonathan Dumont, Laure Hennequin-Lecomte, Madeleine Souche, Arnaud Dhermy, Philippe Hameau, Michèle Virol, Regina Pozzi, Marie-France Badie, Luc Vincenti

2013
p. 7-17
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Entre 1297 et 1320, le conflit entre le roi de France et les Flamands, scandé par les épisodes militaires et les efforts pour parvenir à la paix, pesa sur la vie politique du royaume. Exploitant un riche dossier d’archives, les historiens de la fin du xixe siècle ont rendu compte de ces difficiles négociations. Mais, ils ont peu sollicité les chroniques contemporaines des évènements, jugées par eux peu propices à dire ce qui s’était passé.
La présente contribution évalue la part que la question de la paix occupe dans les récits composés en Flandre et ailleurs dans le royaume. Au-delà de leur contribution modeste à l’histoire des faits, les chroniques révèlent les stratégies de communication du pouvoir royal. Elles livrent aussi, au détour des mots et des silences, ou dans la construction de passages fictifs, la perception et la représentation de la paix que les chroniqueurs partagent avec l’opinion publique de leur temps.