Des guerres contre l’anarchie Constructions idéologiques à la cour de France au temps des Premières Guerres d’Italie (1494 – 1525)
2013
Jonathan Dumont

Extrait de : "Écrire la guerre, écrire la paix (édition électronique)"
Sous la direction de Simone Mazauric
136e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Perpignan, 2011
Isabelle Guyot-Bachy, Thierry Lassabatère, Alain Marchandisse, Bertrand Schnerb, Jonathan Dumont, Laure Hennequin-Lecomte, Madeleine Souche, Arnaud Dhermy, Philippe Hameau, Michèle Virol, Regina Pozzi, Marie-France Badie, Luc Vincenti

2013
p. 42-52
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Au cours des Premières Guerres d’Italie (1494-1525), les auteurs de la cour de France élaborent une pensée de la conquête de l’Italie par la France, laquelle soutient que l’arrivée des Français dans la Péninsule doit apporter, par la guerre, la paix à des États italiens ballotés entre le pouvoir injuste de quelques tyrans et une anarchie typiquement italienne. À travers leurs textes – récits historiographiques, traités politiques, poèmes et pièces de circonstance –, ces hommes de lettres transforment les terres italiennes conquises par Charles VIII, Louis XII et François Ier et en redéfinissent les contours afin d’assurer la paix entre occupants et occupés.