La Marseillaise de Rude : une allégorie de la guerre au service du mythe républicain
2013
Isabelle Rouge-Ducos

Extrait de : "Commémorer et dénoncer la guerre (édition électronique)"
Sous la direction de Pierre-Yves Le Pogam et Martine Plouvier
136e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Perpignan, 2011
Textes de ‘Ada Acovitsióti-Hameau, Françoise Bayard, Serge Bianchi, Isabelle Delorme, Marie-Noële Denis, Sylvaine Guinle-Lorinet, Charles Guisset-Chinarro, Benoît Jordan, Franck Kacy, Annie Lagarde-Fouquet, Coline Morice, Danièle Pingué, Renaud Pingué, Édith Pirio, Damien Richard, Virginie Riou, Nicolas Risso, Chloé Rosati-Marzetti, Isabelle Rouge-Ducos, Henri Veyradier
2013
p. 15-27
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Dans son Génie de la patrie à l’Arc de l’Étoile, Rude adapta l’héritage classique des allégories de la guerre et de l’héroïsme antique aux exigences de la sculpture d’histoire, telle que l’avant-garde romantique la définissait. Cette sculpture inspira l’esthétique d’autres artistes, comme Carpeaux, Rodin ou Gérôme dans la figuration de la guerre, notamment celle de 1870. Paradoxalement, elle était au même moment rejetée politiquement pour sa charge subversive et belliciste. Comment le mécanisme de la guerre affecta-t-il l’intégration ou le rejet de cette sculpture dans le patrimoine national ? Le passage du Génie de la patrie à la Marseillaise nous montre une sculpture de plus en plus polémique au cours du XIXe siècle, un lieu de combat, au sens propre comme au sens figuré : un lieu où l’on va pour exécrer la guerre ou la revendiquer, et une iconographie que l’on détourne. Les usages de la sculpture en période de guerre, comme de paix, permettent de comprendre les conceptions que les contemporains attachaient à la guerre, selon les régimes et les groupes politiques (communistes, anarchistes, ligueurs...), et les modes de représentation qu’ils privilégiaient (commémorations ou manifestations directes, affiches de propagande, objets de dévotion).