S’engager pour la paix dans la guerre d’Afghanistan (1979-1989) : la belle aventure du Photographe, une bande dessinée d’Emmanuel Guibert et de Didier Lefèvre
2013
Isabelle Delorme

Extrait de : "Commémorer et dénoncer la guerre (édition électronique)"
Sous la direction de Pierre-Yves Le Pogam et Martine Plouvier
136e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Perpignan, 2011
Textes de ‘Ada Acovitsióti-Hameau, Françoise Bayard, Serge Bianchi, Isabelle Delorme, Marie-Noële Denis, Sylvaine Guinle-Lorinet, Charles Guisset-Chinarro, Benoît Jordan, Franck Kacy, Annie Lagarde-Fouquet, Coline Morice, Danièle Pingué, Renaud Pingué, Édith Pirio, Damien Richard, Virginie Riou, Nicolas Risso, Chloé Rosati-Marzetti, Isabelle Rouge-Ducos, Henri Veyradier
2013
p. 175-190
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Le Photographe est une bande dessinée en trois tomes, scénarisée et dessinée par Emmanuel Guibert, qui raconte l’engagement de Didier Lefèvre, un photographe envoyé en 1986 par Médecins sans frontières réaliser un reportage sur une mission humanitaire durant la première guerre d’Afghanistan (1979-1989). Après la présentation de l’album, on s’interrogera sur la représentation paradoxale et originale de la guerre dans Le Photographe. Comment celle-ci est-elle évoquée dans les photographies, les textes et les dessins ? Les représentations de la paix diffèrent-elles de celles de la guerre ? Quel a été l’engagement des auteurs par rapport à cette guerre et comment celui-ci a-t-il été retranscrit dans les albums ? Plusieurs aspects seront présentés, comme l’évocation du commandant Massoud, l’importance des armes, la question des réfugiés, l’omniprésence de la mort.