Le paysage dans les ensembles de logements français (1945-1975) comme potentiel de leur dynamique aujourd’hui
2013
Bernadette Blanchon

Extrait de : "Comprendre les paysages urbains (édition électronique)"
Sous la direction de Pierre Pinon
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Bernadette Blanchon, Daniel Bornoz, Youri Carbonnier, Jean-Michel Carozza, Patrice Cervellin, Isabelle Commandré, Bertrand Desailly, Ambre Girou, Régis Huguenin, Pierre Jambard, Sibylle Le Vot, Franck Martin, Yann Nussaume, Pierre Pinon, Frédéric Pousin, Roméo Terral, Francesca Tesi Pozzi, Philippe Valette, Vivien Vassal, Michaël Wyss
2013
p. 117-136
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

La production architecturale et urbaine de la période des Trente Glorieuses (1945-1975) qui suit la Seconde Guerre mondiale en France est généralement associée à une absence de prise en compte du paysage dans les opérations. La réalité est en fait beaucoup plus complexe et bien des « grands ensembles » présentent des structures paysagères de qualité, parfois même produites par un projet témoignant de l’essor des pratiques paysagistes contemporaines. À l’heure d’une actualité brûlante concernant nombre de ces quartiers, nous voulons montrer que la mise à jour de leur « potentiel paysager » est susceptible d’offrir des bases pour repenser les dynamiques nécessaires à leur régénération aujourd’hui. Après avoir brièvement exposé les enjeux d’une telle approche, nous explicitons la méthode suivie dans le cadre d’une étude réalisée pour le ministère de la Culture à partir d’un corpus de 280 ensembles. Nous détaillons ensuite quelques dispositifs paysagers à partir d’une sélection d’exemples.