Études « morpho-énergétiques » à l’échelle urbaine : quelle(s) relation(s) entre morphologie et performance énergétique ?
2013
Laëtitia Arantes, Olivier Baverel, Daniel Quenard et Nicolas Dubus

Extrait de : "Formes urbaines et développement durable (édition électronique)"
Sous la direction de Sylvie Servain-Courant, Christophe Demazière et Laura Verdelli
137e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Tours, 2012
Textes de Matthieu Adam, Anne Aguiléra, Laëtitia Arantes, Olivier Baverel, Olivier Blanpain, Séverine Bonnin-Oliveira, Morgane Colombert, Youssef Diab, Nicolas Dubus, Nicolas Granier, Christophe Leclerc, Jean-Marie Miossec, Fernanda Moscarelli, Anne-Solange Muis, Akila Nedjar-Guerre, Maryvonne Prévot, Daniel Quenard, Jérôme Rollin, Matthieu Stivala, Charlotte Tardieu, François Valegeas, Marion Voisin

2013
p. 111-126
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Cet article interroge le lien entre morphologie urbaine et performance énergétique. Aujourd’hui, face aux enjeux du développement durable, de nombreux urbanistes ont choisi de promouvoir la ville compacte. Si le lien entre compacité du bâtiment et performance énergétique n’est plus à prouver, cette relation est moins évidente à l’échelle urbaine tant la ville est complexe dans sa composition morphologique et spatiale. Dans ce contexte, cet article décrit deux études morpho-énergétiques à l’échelle urbaine au regard de trois critères : la densité, l’ensoleillement et le bilan énergétique. Après une identification des enjeux à l’œuvre dans la morphogenèse durable de la ville, l’article détaille les deux phases de la recherche, à savoir, d’abord, l’analyse de plusieurs configurations urbaines archétypales à densité comparable et, ensuite, l’optimisation par algorithmes génétiques de la morphologie d’un morceau de ville.