Morphogenèse d’une place monumentale : l’ancienne place Impériale de Strasbourg
2014
Marie Pottecher

Extrait de : "Formes et échelles des compositions urbaines (édition électronique)"
Sous la direction de Pierre Pinon
137e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Tours, 2012
Textes de Frédéric Alexandre, Philippe Boudon, Noëlle Choublier-Grimbert, Christiane Demeulenaere-Douyère, Alain Génin, Yannick Jambon, Caroline Lecourtois, Pierre Pinon, Marie Pottecher, Serge Thibault, Clémentine Thierry
2014
p. 89-103
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 3,00 €]
Cœur du plan d’extension de Strasbourg mis en œuvre durant l’annexion de 1870-1918, la place Impériale, actuelle place de la République, fut conçue comme un espace monumental. Son histoire, depuis sa genèse jusqu’aux projets de modifications envisagées à la veille de la Première Guerre mondiale, témoigne des hésitations sur sa finalité. En effet, elle fut tour à tour conçue comme un espace de représentation et de circulation au sein de la nouvelle ville et fit également l’objet de questionnements sur l’articulation entre les nouveaux espaces urbains et la ville existante. Enfin, et plus largement, elle offre une illustration probante des influences, des divergences, voire des contradictions entre différentes approches urbanistiques marquées par l’héritage de Georges-Eugène Haussmann mais également sensibles aux considérations paysagères et pittoresques.