Les villes et les réseaux de distribution d’électricité Application au Languedoc-Roussillon (1880 -1940)
2014
Jean-Louis ESCUDIER

Extrait de : "Composition urbaine et réseaux (édition électronique)"
Sous la direction de Pierre ZEMBRI ; 137e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Tours, 2012

Nicolas COCHARD, Alain COUTELLE, Arnaud DHERMY, Marie DUSSIER, Jean-Louis ESCUDIER, Frédéric FERBER, Tommaso MELDOLESI, Francesca MORUCCI
Paris, Éditions du CTHS
2014
p. 45-55
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 3,00 €]
La distribution de l’électricité a joué un rôle majeur dans le processus d’urbanisation. Cette industrie évolue rapidement entre 1880 et 1940, sous les effets conjugués du progrès technique et des stratégies financières. Nous analysons ici le processus de mise en place des réseaux électriques dans les principales villes du Languedoc-Roussillon.
Dans un premier temps, nous examinons les implications des stratégies adoptées entre 1880 et 1900 par les compagnies d’électricité pour supplanter les sociétés gazières préexistantes (prise de contrôle, absorption, entente, concurrence) et les contraintes inhérentes à un cadre réglementaire. L’exemple de Perpignan illustrera les multiples difficultés de ces premiers temps de l’électrification en milieu urbain.
Dans un second temps, circonscrit aux années 1900 à 1920, alors que la loi du 15 juin 1906 desserre le carcan administratif, les sociétés impliquées dans la distribution d’électricité en milieu urbain renforcent leurs structures tout en se livrant une vive concurrence.
Enfin, la troisième partie, consacrée aux années 1920-1940, traitera des atouts et handicaps des entreprises de distribution d’électricité urbaine dans le cadre d’un marché désormais caractérisé par l’interconnexion des réseaux et par la surproduction.