Le guide de voyage comme reflet du paysage : la Côte d’Azur de 1950 à nos jours
2014
Céline Tritz

Extrait de : "Paysages, patrimoine et identité (édition électronique)"
Sous la direction de Didier Bouillon
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Louis Bergès, Eva Bigando, Bernadette Blanchon, Mathieu Bonnefond, Laure-Agnès Bourdial, Serge Briffaud, Aline Brochot, Eliseu Carbonell, Juliette Carré, Laine Chanteloup, Joël Chatain, Bernard Davasse, Marie-Noële Denis, Gemma Domènech Casadevall, Vanessa Fernandez, Federico Ferretti, Christophe Gauchon, Alain Génin, Alexis Gonin, Monique Gros, Brice Gruet, Mohamed Hamdi, Jean-Pierre Husson, Véronique Laporte, Sandrine Lavaud, Nicolas Lefort, Guy Lempérière, Colette Merlin, Brigitte Naviner, Justine Pasquier, Pierre-Yves Péchoux, Yves Petit-Berghem, Cyril Polycarpe, Chloé Rosati-Marzetti, Sylvie Servain-Courant, Luís Silva, Thierry Simon, Nina Soulimant, Meritxell Sucarrat Viola, Clémentine Thierry, Bart Tritsmans, Céline Tritz, Jean-René Trochet, Antoine Veyriras
2014
p. 41-55
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 3,00 €]
Avec l’avènement de la société de loisirs et de tourisme, les rivages se dotent de qualités nouvelles : ils sont le cadre de distraction, d’évasion, de dépaysement. Les mouvements de voyageurs et les inscriptions spatiales du phénomène touristique y sont extrêmement diversifiés. La dimension image et imaginaire qui leur est associée est elle aussi multiple. Lever le voile sur cette dimension imaginaire, symbolique de l’espace et du paysage constitue alors un véritable savoir spatial stratégique avec ses injonctions, ses modes et ses références tautologiques. Cet espace imaginaire étend sa grille spécifique sur les espaces réels. Il leur emprunte des éléments signifiants pour les signifier et participe de façon systématique à leur construction. Dans le temps, ces représentations évoluent, se transforment. Nous illustrons notre propos par une analyse de la mutation de la représentation du paysage donné à voir aux lecteurs des guides de voyage. La Côte d’Azur constitue le cadre géographique de cette étude, les années cinquante, pour l’avènement du tourisme de masse, les années actuelles dans l’attente recherchée.