Histoire de la pensée géographique (volume 1)
Titre original: Traces on the Rhodian Shore - 2000
Volume 1 - L'Antiquité
Clarence J. GLACKEN, Philippe PINCHEMEL (éd.) et Tina JOLAS (trad.)
ISBN : 978-2-7355-0429-9
296 p. | 12 x 18,5 cm | br.
Collection : CTHS Format
N° dans la collection : 37
Code Sodis : F30377.4
commander l'ouvrage [prix : 15,00 €]
Ce volume représente la première partie d’un ouvrage, qui en comprend quatre, publié en 1967 sous le titre Traces on the Rhodian shore. L’auteur développe trois thèmes essentiels que les savants, les philosophes, les théologiens n’ont cessé d’aborder depuis les origines de l’humanité: une terre destinée à l’homme dessinée pour l’humanité; les influences de l’environnement terrestre sur les peuples; l’action géographique des hommes, de la transformation humaine de l’interface terrestre. À travers cet ouvrage très facile de lecture, grâce à sa culture, à sa hauteur de vue mais aussi à son amour de la terre et de ses habitants, Clarence Glacken livre une passionnante histoire de la pensée géographique, historique, qui par certains aspects acquiert une étonnante actualité.
Table des matières :
Présentation - p. 7 Préface - p. 13 Abréviations - p. 29 Essai introductif - p. 33 - 1. Idées générales - p. 33 - 2. La période hellénistique et les représentations de la nature - p. 56 1. Ordre et finalité dans le cosmos et sur... (lire la suite...)
Table des matières au format PDF.
Comptes rendus parus dans la presse :
Moyen Âge
10/11/2002 - Revue Moyen Âge, n°31 novembre/décembre 2002
Bibliothèque
Voici encore un ouvrage du plus haut intérêt, il nous montre une vision bien plus riche et dynamique que celle qui est malheureusement encore trop souvent véhiculée. La Nature est alors considérée comme un grand livre permettant d'atteindre à la connaissance, de Dieu. La Terre est Demeure de l'homme mais c'est aussi une oeuvre d'art du Créateur et, rejoignant les penseurs antiques, l'Hexaméron de Saint-Basile la présente comme une oeuvre d'art. (...)
... cette période vivra une véritable quête de la connaissance et la rédaction de nombreuses encyclopédies, à l'opposé du soit-disant "âge des ténèbres". Recommandé...

Bulletin critique du livre en français
17/06/2003 - Bulletin critique du livre français, n°649, juin 2003
Enseignants et chercheurs
Extraits :

Par son ampleur, Histoire de la pensée géographique, de l'américain Clarence J. Glacken, paru en 1967 sous le titre énigmatique Traces on the Rhodianshores, est monumental puisqu'il balaye, en un tome de presque huit cents pages, plusieurs millénaires d'histoire de la pensée géographique, jusqu'à l'aube du XIXe siècle... Il est heureux que cette oeuvre, qui est au centre des grands thèmes de l'histoire de la pensée géographique, paraisse enfin dans une version française en quatre petits volumes, éclatement qui favorisera peut-être sa diffusion. Le tome II, introduit par Ph. Pinchemel et préfacé par Danielle Lecoq, porte sur la conception du monde au Moyen Âge, de la période patristique à l'aube du XVIe siècle... En s'appuyant sur un grand nombre de textes et d'auteurs, des Pères de l'Église à la fin du Moyen Âge, l'auteur souligne l'originalité et la vitalité, longtemps sous-estimées, de la pensée médiévale. Elle n'est pas une simple transition entre l'Anriquité et le monde moderne ; elle est la civilisation occidentale en gestation, "laquelle est autre chose qu'un décor chrétien plaqué sur un édifice antique", comme l'écrit l'auteur dans son essai introductif (p.30). En effet, les exigences de la diffusion de la religion ont conduit à des réflexions approfondies sur place de l'homme dans la nature. (...) La culture approfondie dont fait preuve C. J. Glacken, qui semble aussi à l'aise en patrologie qu'en philosophie et histoire médiévales, ouvre d'innombrables pistes de réflexion et éclaire singulièrement cette période trop longtemps réputée obscure et ténébreuse.