Jacques-Philippe Mareschal (1689-1778) : une personnalité au service de l’architecture militaire en Languedoc au XVIIIe siècle
2014
Caroline Millot

Extrait de : "Acteurs célèbres et obscurs de l'aménagement du territoire (édition électronique)"
Sous la direction de François Bart
134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009
Textes de François Bart, Stéphane Blond, Annie Lenoble-Bart, Olivier Levasseur, Caroline Millot, Pierre Pinon
Éditions du CTHS
2014
p. 17-29
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
Édition électronique, texte vendu en PDF
commander le PDF [prix : 3,00 €]
Célèbre pour la construction des jardins de la Fontaine à Nîmes, l’ingénieur militaire Jacques-Philippe Mareschal (1689-1778) a légué un patrimoine architectural pour le moins varié. Il s’attacha à agrandir les villes de Belfort, Montpellier et Nîmes. Toutefois, l’histoire des aménagements de redoutes et de forts qu’il profila reste obscure. Il fit des dessins pour tout le littoral de la mer Méditerranée : Port-la-Nouvelle, Aigues-Mortes, le Grau du Roi et Sète. L’analyse de ses mémoires et plans permet d’apprécier ses connaissances en architecture et en hydraulique. Quelles furent les ambitions de l’ingénieur Mareschal ? Qu’est-ce que le « système Mareschal » ? Les questions posées trouvent des éléments de réponse grâce à l’étude des documents d’archives épars. Ce système défensif de la côte du Languedoc, extrait de la production du corps des fortifications de l’époque moderne, constitue un patrimoine militaire restant à entretenir et à valoriser.