Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    MÉRAT de VAUMARTOISE François-Victor,

MÉRAT de VAUMARTOISE François-Victor,

Naissance: 15 juillet 1780 à Paris (Ile-de-France) - Décès: 13 mars 1851 à Paris

Société(s)
Académie d'agriculture de France : Membre de la Société royale et centrale d'agriculture, 1839-1851
Académie d'Auxerre : Membre correspondant, 1849-1851
Académie du Var : Membre correspondant
, 1812-1851
Académie nationale de médecine : Membre 1823, Trésorier 1846-1851, 1823-1851
Société linnéenne de Lyon : Correspondant 1824-1851, 1824-1851
Société linnéenne de Paris : Membre résidant 1821, démission 1823, 1821
Société nationale d'horticulture de France : membre fondateur, 1827-1851
Biographie
François-VictorMérat de Vaumartoise est un médecin et botaniste français.

Fils de Mérat de Vaumartoise, négociant et magistrat consulaire à Auxerre. Petit-fils de Laurent-Germain Mérat (1712-1790), pharmacien à Auxerre et botaniste.
1796-1799, apprenti chez Nachet, pharmacien parisien.
Etudes de chimie et de botanique puis suit les cours de l’école de médecine de Paris, sous la direction d'Antoine-Laurent de Jussieu et de Corvisart.
Herborise... (lire la suite...)
Sources biographiques
- Bouchardat Apollinaire 1852. Notice nécrologique sur F.-V. Mérat, Société nationale et centrale d'agriculture. Paris, Vve Bouchard-Huzard, 19 p.
- Dayrat Benoît 2003. Les botanistes et le flore de France Trois siècles de découvertes. Paris, Muséum national d'histoire naturelle.
- Académie d'agriculture de France, Liste chronologique des travaux sur l'anatomie pathologique, la médecine, la thérapeutique, la matière médicale, la botanique, l'agriculture, l'horticulture et la littérature, imprimés ou manuscrits (de 1803 à 1850), de M. le Dr Mérat (F.-V.).. : Paris : impr. de L. Martinet, (1849)
In-8° , 16 p.
Bibliographie
- 1803. Traité de la colique métallique, vulgairement appelée colique des peintres, des plombiers, de Poitou, etc. ; avec une description de la colique végétale, et un mémoire sur le tremblement des doreurs sur métaux. Paris, Méquignon-Marvis. Thèse Médicale Paris, tome 33, N ° 312 Paris, An XI-1803.
- 1812. Traité de la colique métallique, vulgairement appelée colique des peintres, des plombiers, de Poitou, etc. ; avec une description de la colique végétale, et... (lire la suite...)
Collections
A légué son herbier au Muséum Nationale d'histoire naturelle.
Ressources
Rédacteur(s) de la notice : Raymond Ramousse
Fiche créée le 22/08/2011 - Dernière mise à jour le 27/03/2020
© copyright CTHS-La France savante.