Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    BLONDLOT René Prosper

BLONDLOT René Prosper

Naissance: 3 juillet 1849 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) - Décès: 24 novembre 1930 à Nancy (Meurthe-et-Moselle)

Société(s)
Académie des sciences : Membre correspondant 1894-1930 (section de physique générale), 1894-1930
Biographie
Professeur de physique .

Physicien expérimental français.
- Études de physique à l'Université de Nancy. - Professeur de physique à la Faculté des sciences de l'Université de Nancy.

- A acquis une grande réputation dans les années 1890 à 1900 grâce à ses expériences qui ont permis notamment de confirmer les résultats de Hertz en 1893 sur la polarisation des champs magnétiques.- Est surtout connu pour avoir commis l'une des plus grandes erreurs du XXe siècle en physique expérimentale, en annonçant, en 1903, sa découverte des rayons N. Ce rayonnement hypothétique, ainsi nommé en l'honneur de l'Université de Nancy où il professait, était censé être capable d'augmenter la luminosité d'une lumière de faible intensité. En 1904 le physicien Robert William Wood révéla, dans la revue scientifique Nature, que le phénomène était purement subjectif et n'avait aucune origine physique.

- Officier dans l'Ordre de l'Instruction publique
Sources biographiques
- Le premier siècle de l'Institut de France, 25 octobre 1795-25 octobre 1895, par le comte de Franqueville, Paris, 1895, t. II, p. 346 n° 1135
- "Notice nécrologique sur R. Blondlot", par L. Lecornu, in Comptes rendus de l'Académie des sciences (CRAS) 191, 1930, p. 1033-1034
- Notice par J. B. Gough, in Dictionary of Scientific Biography (DSB), 1970-1980, 2, p. 202-203
- "La triste histoire des rayons N", par P. Thuillier, La Recherche, 1978, 95, p. 1093-1101
Bibliographie
- Recherches expérimentales sur la capacité de polarisation voltaïque, par M. René Blondlot, Paris : Gauthier-Villars, 1881
-Introduction à l'étude de l'électricité statique, par M. E. Bichat et M. R. Blondlot, Paris : Gauthier-Villars, 1885
- Introduction à l'étude de la thermodynamique, par R. Blondlot,..., Paris : Gauthier-Villars, 1888
- Sur un électromètre astatique pouvant servir comme wattmètre, par MM. R. Blondlot et P. Curie,..., Nancy : impr. de Berger-Levrault, 1889
- Introduction à l'étude de l'électricité statique et du magnétisme, par E. Bichat,... R. Blondlot,..., Paris, Gauthier-Villars, 1904. In-8°, X-192 p., fig.
- «N»Rays, A Collection of Papers Communicated to the Academy of Sciences, 1905
Rédacteur(s) de la notice : Amélie Le Pendeven, Institut de France
Fiche créée le 08/07/2013 - Dernière mise à jour le 18/02/2014
© copyright CTHS-La France savante.