Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    LE ROY Jean-Baptiste

LE ROY Jean-Baptiste

Naissance: 15 août 1720 à Paris - Décès: 21 janvier 1800 à Paris

Société(s)
Académie royale de marine : Membre associé en 1786-1793, 1786-1793
Académie royale des sciences : Membre adjoint géomètre 1751, membre associé mécanicien 1766, membre pensionnaire mécanicien 1770, sous-directeur de l’Académie en 1772 et 1777, directeur en 1773 et 1778, pensionnaire de la classe de physique générale 1785-1793.
, 1751
Institut national : Membre de la 1ère Classe des sciences physiques et mathématiques (section des arts mécaniques), 1795-1800., 1795-1800
Biographie
Physicien.

Fils de Julien Le Roy (1686-1759, horloger du roi en 1749.
Frère de Pierre Le Roy (1717-1785), horloger du roi, et de l’architecte Julien David Le Roy (1724-1803).
S’intéressant principalement à l’électricité, il invente la première machine électrique positive et négative jamais utilisée.
Auteur d’une centaine d’articles sur les arts mécaniques pour L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, il étudie des sujets... (lire la suite...)
Sources biographiques
- Bailly (Jean Sylvain), Rapport des commissaires chargés par le roi de l'examen du magnétisme animal, Paris, Moutard,? 1784.
- Charles de Franqueville, Le premier siècle de l'Institut de France, t. I, Paris, Rothschild, 1895, n°50.
- L.-F.- Alfred Maury, Les académies d'autrefois. L'ancienne académie des sciences, Paris, Didier, 1864, p. 194, 217, 221, 231, 318.
- Doneaud Du Plan (Alfred), Histoire de l’Académie de Marine, Paris, Berger-Levrault, 1878.
Bibliographie
Mémoire sur l’électricité, 1753.
Réflexions sur les aéromètres, avec la Description d’aéromètres d’argent, destinés à déterminer les densités de l’alcool et des eaux de vie..., 1770.
Sur une machine électrique d’une espèce nouvelle, 1772.
Sur la forme des barres métalliques destinées à préserver les édifices des effets de la foudre, 1773
Sur les prisons, 1780.
Sur quelques moyens de renouveler l’air, et sur leur application, 1780.
Sur une machine électrique qu’on peut regarder comme une pompe à feu électrique..., 1783.
Précis d’un ouvrage sur les hôpitaux sous le rapport hygiénique, 1787.
Observations sur la nécessité et les moyens d’armer les vaisseaux de paratonnerres, 1784.
Sur un voyage fait dans les ports de guerre de l’Océan, pour y établir des paratonnerres, 1787.
Rédacteur(s) de la notice : Marjorie Jung, Philippe Henrat
Fiche créée le 29/09/2013 - Dernière mise à jour le 11/11/2017
© copyright CTHS-La France savante.