Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    ARENBERG Pierre d'Alcantara Charles Marie d', Prince

ARENBERG Pierre d'Alcantara Charles Marie d' , Prince

Naissance: 2 octobre 1790 à Paris - Décès: 27 septembre 1877 à Bruxelles

Société(s)
Société d'émulation du Jura : membre résidant dans le département (section d'agriculture (1843-1853), 1826-1877
Biographie
Propriétaire, Pair de France, fondateur de la branche fraçaise de la Maison d'Arenberg.

Il connaît une enfance agitée par les événements révolutionnaires. En 1802, la paix signée et le Duc d’Arenberg son père acceptant un compromis avec le Premier Consul pour sauver son patrimoine, Pierre entre en 1808 au service de la France ; son intégration aux élites napoléoniennes est alors consommée. Il fait la campagne d’Espagne comme sous-lieutenant dans le régiment de... (lire la suite...)
Sources biographiques
Claude-Isabelle Brelot, La noblesse réinventée. Nobles de Franche-Comté de 1814 à 1870, Besançon, Annales littéraires de l'Université de Besançon, n°s 477 et 478 (Série historique, n°s 6 et 7) [Diffusion Paris, Belles-Lettres], 1992, 1243 p. en 2 tomes. Bertrand Goujon, Entre cosmopolitisme, insertions nationales et ancrages locaux, l’aristocratie au XIXe siècle : la Maison d’Arenberg (1820-1919), thèse de doctorat en histoire sous la direction de Claude-Isabelle Brelot, 1827 f° en 3 volumes, Université Lyon 2, 2006, publiée en version abrégée : Les Arenberg. Le Gotha à l'heure des nations (1820-1910), Paris, PUF, 2017, 1066 p. Jacques Descheemaeker, La maison d'Arenberg d'après les archives françaises, Neuilly, chez l'auteur, 1969, XII-616-XX p. et 4 h.-t. ; Essai sur les origines de la maison d'Arenberg (de la Bourgogne à la Rhénanie, 426-1066), Neuilly, chez l'auteur, 1971, X-449 p., pl. et tableaux h.-t.
Papiers du savant
Il recrute Désiré Monnier (cf. fiche à ce nom) de 1823 à 1827 comme secrétaire-archiviste pour mettre en ordre le fonds d'archives du château d'Arlay, prestigieux, puisqu'il s'agit notamment du chartrier des Chalon-Arlay, comtes de Bourgogne. Il fait transporter de l'hôtel de la vicomté, à Besançon, à Arlay, les documents restitués au terme du séquestre révolutionnaire.
Collections
Le château d'Arlay est resté tel que l'a meublé et aménagé le Price Pierre d'Arenberg.
Rédacteur(s) de la notice : Claude-Isabelle Brelot
Fiche créée le 22/11/2014 - Dernière mise à jour le 03/04/2020
© copyright CTHS-La France savante.