Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    FAURE-BIGUET , Jean-Pierre-Joseph-Marie

FAURE-BIGUET , Jean-Pierre-Joseph-Marie

Naissance: 1er octobre 1750 à Crest (Drôme) - Décès: 1er août 1820 à château des Vallons, Vaunaveys (Drôme)

Société(s)
Biographie
Négociant et Naturaliste, en particulier Concyliologie.

Études classiques au collège de Bourg-SaintAndéol, puis études de l'industrie de la soie à Lyon.
Voyage en Allemagne.
1785, Employé à la maison Montgolfier à Annonay.
1787, associé Faure frères, Tranchand, Charrel et Cie. (Draperie).
1792, Défendit Lyon lors du siège par l'armée de la Convention.
Retour au 9 thermidor, dans sa maison de commerce jusqu'en 1797. Rentre à Crest où il se consacre aux sciences naturelles.
1800, receveur principal des droits réunis. Maire de Vaunaveys. château des Vallons, à Vaunaveys
Sources biographiques
Locard, 1879, Les Malacologistes lyonnais, Lyon scientifique et industriel, 1re année, n° 1, p. 48-22.
Delacroix Nicolas 1835. Statistique du département de la Drôme. Borel, 696 pages. Jean-Pierre-Joseph-Marie Faure-Biguet, p. 474.
Brun-Durand Justin 1900. Dictionnaire biographique et biblio-iconographique de la Drôme : contenant des notices sur toutes les personnes de ce département qui se sont fait remarquer par leurs actions ou leurs travaux, avec l'indication de leurs ouvrages et de leurs portraits. Tome I, A à G. Grenoble, Librairie dauphinoise. Faure-Biguet (Jean-Pierre-Joseph-Marie) p. 336-337.
Audibert Cédric et Clary Joël 2007. Les collections malacologiques du Muséum de Lyon. Cahiers scientifiques. Département du Rhône. Musée des Conflluences, n°13 : 73-104 .(http://codexvirtualis.fr/documents/telechargement/cahiers_musee_confluences/cahiers_scientifiques_musee_confluences_13_2007.pdf )
Bibliographie
1802, 1810. Mémoire sur quelques insectes nuisibles à la vigne. Lyon, Bruyset.
Mémoire sur la modification de la greffe à oeil dormant. Statistique de la Drôme.
Illustration sur les plantes grasses. Statistique de la Drôme.
1819. Considérations sur les bélemnites, suivi d’un essai de bélemnitologie synoptique. Lyon, Kindelem.
Papiers du savant
Manuscrits :

Mémoire sur la difficulté de juger si les coquilles fossiles ont des analogies vivantes.
Projets de figures à faire graver pour la petite conchyliographie.
Monographie de l’Escarbot.
Description de quelques coquilles indigènes et principalement de celles qui se trouvent aux environs de Lyon, y joint par occasion celle d’un petit nombre d’exotiques.
Dissertation philosophico-géologique sur les géodes du Dauphiné.
Monographie de Calchis.
Collections
Collection concyliologique. Ses deux fils donnèrent la collection de leur père au Dr Long, de Die ; celui-ci en mourant la céda à M. de Félines, qui, lui-même la donna à son gendre M. de Fontgalland qui habite Die.
Ressources
Rédacteur(s) de la notice : Raymond Ramousse
Fiche créée le 20/03/2015 - Dernière mise à jour le 20/03/2015
© copyright CTHS-La France savante.