Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    SIONNEST Claude dit Aîné

SIONNEST Claude dit Aîné

Naissance: 1749 à Lyon (Rhône) - Décès: 1820 à Lyon (Rhône)

Société(s)
Société d'agriculture de Lyon : Membre 1798 (An 6)., 1798
Société de santé de Lyon : Membre physicien et entomologiste, An VI.
Biographie
Rentier, Naturaliste : Entomologie (insectes nuisibles), botaniste (cryptogames et comparaison des systèmes classificatoires), minéralogiste et géologue, mais surtout malacologistee (recherche des correspondances systématiques des diverses espèces actuelles et fossiles décrites).

Famille vivant de l'épicerie pharmaceutique.
1765, s'enrôle dans l'infanterie jusqu'en 1769.
Rentré à Lyon, il étudie l'histoire naturelle grâce à la rente de sa famille.
Lors de la révolution, est nommé Commandant de bataillon de la garde nationale.
Fugitif après le siège de Lyon, il est chargé de la police municipale à son retour après le 9 thermidor.
An VI (1798), devient membre de la Société de santé comme physicien entomologiste et de la Société d'agriculture de Lyon.
Sources biographiques
Anonyme 1819. Notice sur M. Syonnest. Annales de la Société d'Agriculture de Lyon, p. 210-215.
Mahul Alphonse 1821. Annuaire nécrologique, ou Supplément annuel et continuation de toutes les biographies ou dictionnaires historiques. Paris, Baudouin frères. Sionnest (Claude), p. 201-203.
Grognier, 1828. Compte rendu des travaux de la Société d’agriculture de Lyon.
Locard 1879. Les Malacologistes lyonnais, Lyon scientifique et industriel, 1re année, n° 1, p. 48-22.
Claude Bréghot du Lut, Marc Antoine Péricaud 1939. Biographie lyonnaise, catalogue rédigé par mm. Bréghot du Lut et Péricaud aîné. Paris, techner, Lyon Giberton et Brun. Sionnest (Claude), p. 281.
Audibert Cédric et Clary Joël 2007. Les collections malacologiques du Muséum de Lyon. Cahiers scientifiques, n°13 : 73-104.
Bibliographie
Quelques mémoires sur les insectes nuisibles dans les Annales de la Société d'agriculture de Lyon.
Papiers du savant
Manuscrits :
Une concordance systématique des diverses coquilles vivantes, marines, fluviatiles et terrestres, décrites et figurées dans Jonsthon, Rumphius, Imperti, Geoffroy, Poiret, Lamarck, Drapanaud, Bosc.
Une concordance des diverses coquilles décrites par plusieurs des naturalistes cités plus haut et de plus par Walerius, Blumenbach, Faujas de St-Fonds.
Une troisième concordance de diverses productions marines vivantes ou fossiles, telles que madrépores, millépores, tubipores, coraux, polypiers, etc.., décrits et figurés dans Bauhin, Rumphius, Bourguet, Lamouroux, Cuvier.
Collections
Collection minéralogique classée d'après le système d'Hauy.
Collection de coquilles :
Collection de coquilles microscopiques marines, vivantes et fossiles : 1000 espèces.
Collection de coquilles terrestres et fluviatiles dont 62 espèces non décrites dans l’Histoire naturelle des mollusques terrestres et fluviatiles de France par Draparnaud.
Ces collections conchyliologiques devinrent, après sa mort en 1820, la propriété de l'abbé Pages, doyen de la Faculté de théologie de Lyon, puis des Pères Maristes, au collège de Saint-Chamond, dans le département de la Loire. Collection considérée comme perdue.
Herbier de 50 vol. classé d'après le système sexuel.
Rédacteur(s) de la notice : Raymond Ramousse
Fiche créée le 21/03/2015 - Dernière mise à jour le 15/09/2015
© copyright CTHS-La France savante.