BERNARD Augustin

Naissance: 1781 à Le Puy-en-Velay (Haute-Loire) - Décès: 15 novembre 1860 à Nantua (Ain)

Société(s)
Société géologique de France : Membre 1845., 1845
Société linnéenne de Lyon : Membre correspondant 1840., 1840
Biographie
Vérificateur des douanes, Juge de paix, Géologue, Botaniste.

Maire de Nantua.
Correspondance avec Guépin, cryptogamiste angevin.
Contacts avec Thurmann (1804-1855), Jordan, Grenier.
Il a suivi les cours de de Candolle.
Exploration du Bugey, du jura méridional, de la Savoie, les Pyrénées (1816), la corse (1841-1843).
Intérêt pour les bryophytes confirmé par Balthazar Hubert de Saint-Didier (1837) qui publie une liste de 20 bryophytes de l’Ain... (lire la suite...)
Sources biographiques
Anonyme 1840. Plantes envoyées par M. Bernard de Nantua en mai 1840. Registre des objets d’histoire naturelle offerts à la Société linnéenne de Lyon, 38. Manuscrit, archives de la société linnéenne de Lyon.
Calloni Silvio 1885 - Séance du 15 décembre 1885. Florule de Nantua. Bull. Soc. Bota. Lyon, Comptes rendus des séances, seconde série, III (1885) : 124-137.
Fray J.-P. & Magnin A. 1876. Les botanistes du département de l’Ain. Bulletin de la... (lire la suite...)
Bibliographie
1845-1846. Sur la flore des Dolomies, etc... Bull. Soc. géol. Fr., 2e sér. IV, 175 ; V, 830.
1855. Note sur le genre Pinguicula, P. juratensis Bern., P. corsica Bern. et Gren. Soc. Emul. Doubs, 1855, p. XIII, 91-92.
Papiers du savant
Catologue msc. des plantes de l'Ain et de la Savoie.
Catalogue msc. des plantes des environs de Crémieu Pont-de-Beauvoisin, Morestel, envoyé à Thurmann (cf. Phyt., 1, XI, XII, 13, 214).
Collections
Herbier d’Auvergne, un de Corse (deux voyages), un des Alpes (nombreuses explorations) et un enfin pour la flore du Bugey ; Guépin lui a légué un moussier de référence (Fray & Magnin, 1876).
Malgré son désir de doter le département de ses herbiers (Journal de l’Ain, 21/11/1860) mais ceux-ci ont été achetés (pro parte) par Chanel, un ingénieur civil parisien ; une partie a été achetée en 1903 par l’Institut de Botanique de Besançon (Magnin, 1903) mais cet achat semble aujourd’hui perdu.

Rédacteur(s) de la notice : Raymond Ramousse
Fiche créée le 20/06/2017 - Dernière mise à jour le 21/06/2017
© copyright CTHS-La France savante.