Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    SERRES Étienne Renaud Augustin

SERRES Étienne Renaud Augustin

Naissance: 12 décembre 1786 à Clairac (Guyenne) (Lot-et-Garonne) - Décès: 22 janvier 1868 à Paris

Société(s)
Académie des sciences : Membre de la section de Médecine et Chirurgie, 1828-1868
Académie nationale de médecine : associé résidant 1823, membre de la section d'anatomie et physiologie, 1835 , 1823-1868
Biographie

©Académie nationale de médecine
Etienne Renaud Augustin Serres est un médecin, anatomiste, embryologiste et psysiologiste français.

Il devient docteur en médecine, en 1810 ; chef des travaux anatomiques à la Faculté de Médecine, en 1814. Il est médecin en chef de l’hôpital de la Pitié, en 1822. Par ailleurs, il est directeur de l'École anatomique des hôpitaux, où il a été d'abord chef des travaux anatomiques. Entre 1839 à 1868, il est professeur d’anthropologie, puis d’anatomie comparée... (lire la suite...)
Sources biographiques
- Charles de Franqueville, Le Premier Siècle de l'Institut de France, t. I, Paris, Rothschild, 1895, n°394.
Index biographique des membres, des associés et des correspondants de l’Académie de médecine : 1820-1990. 4e édition. Paris : Académie nationale de médecine, 1991.
- Eloge par J. Guérin le 28 janvier 1868
Bibliographie
— 1813. Traité de la fièvre entéro-mésentérique.
— 1815. Des lois de l’ostéogénie, in-fol.
— 1817. Essai sur l’anatomie et la physiologie des dents.
— 1824-26. Anatomie comparée du cerveau dans les quatre classes des animaux vertébrés, 2 vol. et atlas.
— 1826. Anatomie comparée des monstruosités, in-fol.
— 1828. Traité des maladies organiques de l’axe cérébro-spinal du système nerveux, in-fol.
— 1832. Recherches d’anatomie transcendante et pathologique, in-4.
— 1832. Théorie des formations et des déformations organiques, in-4.
— 1842. Précis d'anatomie transcendante appliquée à la physiologie.
Rédacteur(s) de la notice : J, Guérin, Agathe Floderer
Fiche créée le 28/11/2017 - Dernière mise à jour le 29/10/2020
© copyright CTHS-La France savante.