Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    CHEVALIER-LAVAURE Élisabeth Jeanne Louise Amélie

CHEVALIER-LAVAURE Élisabeth Jeanne Louise Amélie

Naissance: 1er août 1893 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) - Décès: 10 mai 1983 à Vauvert (Gard)

Société(s)
Biographie
Jeanne Chevalier-Lavaure réussit en 1921, l’agrégation féminine d’histoire.

Alors enseignante au lycée de jeunes filles de Nîmes, elle adhère à sa fondation en 1933 à la Société d'histoire et d'archéologie de Nîmes et du Gard. Elle en prend la vice-présidence l’année suivante, succédant à Claude Chaballier. Elle préside plusieurs séances, et donne en 1934-35 un exposé et une conférence sur les fouilles à Pompéi. Mutée à Paris en 1936, elle cède ses fonctions à Luce Passemard.
Sources biographiques
- Bulletin de la Société d'histoire et d'archéologie de Nîmes et du Gard : no 1, 1933, p. 15 ; no 3, 1934, p. 5 et 8 ; no 4, 1936, p. 7 et 22 ; - compte-rendu des Journaux à Nîmes à la fin de l'Ancien Régime par François Moureau, Dix-Huitième Siècle, 1982, no 14, p. 472 ; - André Chervel, Répertoire des agrégés de l'enseignement secondaire (1809-1960) ; - fichier des personnes décédées de l’INSEE (https://deces.matchid.io/?advanced=true&ln=Chevalier-Lavaure).
Bibliographie
- trad. de Matteo Della Corte, Pompéi : les nouvelles fouilles (maisons et habitants) et l'amphithéâtre, Paris, Les Belles Lettres, 1935 ;
- « Les nouvelles fouilles de Pompéi (1911-1936) », Cahiers d’histoire et d’archéologie, 1937, no 43, p. 244-262 ;
- « La lutte contre les livres protestants à Nimes dans la première moitié du XVIIIe siècle », actes du XLIV congrès Vivarais et Languedoc, 1972, p. 215-227 ;
- Les Journaux à Nîmes à la fin de l'Ancien Régime, Avignon, Presses universelles, 1980.
Rédacteur(s) de la notice : Maxime Ravel
Fiche créée le 29/02/2020 - Dernière mise à jour le 29/02/2020
© copyright CTHS-La France savante.