MANIERE Gabriel

Naissance: 1909 - Décès: 2008 à Cazères ()

Société(s)
Biographie
Archéologue et historien.
Arrivé à Cazères avec sa famille, en 1940, Gabriel Manière exerce sa profession d'inspecteur du service des eaux, mais sa vocation c'est l'archéologie et l'histoire auxquelles il va consacrer toute sa vie. Après guerre, les chantiers et les fouilles s'enchaînent. On lui doit celles du vicus de Saint-Cizy, du Menhir de Balesta à Roquefort, du temple de Pedegas, découverte fondamentale qui a un grand retentissement et qui met Gabriel Manière en relation avec les grands noms de l'archéologie. Gabriel Manière appartenait à cette génération d’archéologues amateurs qui, dans la continuité des pionniers du XIXe siècle, se dévouaient corps et esprit à la recherche et à la fouille des sites antiques, maniant la pioche et la pelle qu’ils délaissaient ensuite pour l’étude et la recherche livresque, compensant le manque de formation initiale par une insatiable curiosité et un effort intense d’analyse et de synthèse.
Bibliographie
Bibliographie établie par la SAMF :
1962
« L’appellation antique du vicus gallo-romain de Saint-Cizy dans la commune de Cazères, “Aquae Siccae” ou “Aquis Siccis” », Revue de Comminges, 75, 4, 1962, p. 161-165.
1963
« La stèle gallo-romaine de «Coerana » à Saint-Martory », Revue de Comminges, 76, 1, 1963, p. 1-3.
« Un médaillon en or de Constance II à Marsoulas », Revue de Comminges, 76, 1, 1963, p. 3-4.
« Découvertes... (lire la suite...)
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 21/01/2009 - Dernière mise à jour le 23/10/2009
© copyright CTHS-La France savante.