Accueil       Sociétés savantes    Annuaire prosopographique : recherche    COMARMOND Ambroise Marie

COMARMOND Ambroise Marie

Naissance: 7 mai 1786 à Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône) - Décès: 6 décembre 1857 à Lyon (Rhône)

Société(s)
Biographie

Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon
Ambroise Marie Comarmond est médecin, bibliothécaire de la ville de Lyon

Il a accru considérablement les collections du musée archéologique de Lyon et a publié les nombreuses découvertes archéologiques faites dans les multiples chantiers ouverts à son époque dans la ville.

Il est membre correspondant des ministères de l'Intérieur et de l'Instruction publique, inspecteur des monuments historiques des départements du Rhône et de l'Ardèche ;

membre de la Société nationale des antiquaires de France,
de l'académie de Lyon ;
inspecteur de la Société française pour la conservation des monuments historiques (Société française d'archéologie) ;
membre correspondant des Académies de Rome, de Turin et de Dijon ainsi que de l'institut des provinces ;
membre des sociétés archéologiques de Londres et d'Athènes.
Sources biographiques
- Société nationale des antiquaires de France, Archives nationales, 36AS/51 - Académie des sciences de Turin - AIGUEPERSE (A. J.-B. d’), « Notice biographique sur Ambroise Comarmond, membre de l'Académie de Lyon, conservateur des musées archéologiques de cette ville, etc., lue dans la séance de l'Académie, du 24 mai 1859 », Œuvres archéologiques et littéraires, Lyon, A. Brun, 1862lien [archive]. - Jean Burdy et Dominique Saint-Pierre (dir.), « Comarmond, Ambroise », dans Dictionnaire historique des Académiciens de Lyon : 1700-2016, Lyon, éd. ASBLA de Lyon, 2017 (ISBN 978-2-9559-4330-4, présentation en ligne [archive]), p. 353-355
Bibliographie
Antiquités de Lyon , 1840
Description des antiquités et objets d'art contenus dans les salles du Palais-des-Arts de la ville de Lyon , 1855-1857
Essai sur la durée et les probabilités de la vie , 1811
Notice sur un Hercule enfant , 1852
Description du sarcophage découvert à Saint-Irénée, et des tables de Claude ,
Collections
Les archives privées de la famille Comarmond sont conservées pour partie aux Archives municipales de Lyon, pour partie aux archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon sous la cote 11 J
Son importante collection, sans catalogue, est dispersée par sept ventes publiques (1847, 1851, 1857, 1858 ; nombreux dans la vente Covillard de 1849) et de gré à gré. Le British Museum acquiert un grand nombre d'objets en 1851, et une partie des collections Comarmond sont entrés au musée de Lyon (aujourd'hui à Lugdunum).
Ressources
Rédacteur(s) de la notice : Martine François
Fiche créée le 11/10/2006 - Dernière mise à jour le 26/08/2021
© copyright CTHS-La France savante.