La construction d’une image alimentaire : le regard des voyageurs et des écrivains pyrénéistes sur l’alimentation pyrénéenne
2005
Frédéric Duhart

Extrait de : "Les suds. Construction et déconstruction d'un espace national (édition électronique)"
sous la direction de Claudine Vassas, préface de Jean-Pierre Albert ; 126e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Toulouse, 2001

Odile Gannier, Pierre F. Burollet, Bernard Bousquet et Pierre-Yves Péchoux, Paul Gonnet, Alain Coutelle, Patrick Cabanel et Maryline Vallez, Michèle Toucas-Bouteau, Hervé Terral, Anne Zink, Christophe Ruhles, Bruno Berthier, Frédéric Duhart, Isabelle Téchoueyres, Anne Burollet, Faustine Régnier-Bohler
Paris, Éditions du CTHS
2005
p. 193-205
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Dans ce sud du sud qu’est, tout autant par sa situation géographique que par les représentations archaïsantes qui pèsent sur lui, le cœur de la chaîne des Pyrénées, entre le pic d’Anie et le col de Puymorens, les relations de voyages ont lentement forgé une image alimentaire qui nous interroge plus largement sur la complexité de la construction du sud : en effet, si une partie de sa constitution doit beaucoup à des plumes « nordiques », le rôle joué, dès le XVIIIe siècle, par des auteurs sinon montagnards du moins régionaux n’est pas négligeable. Alors qu’aux origines de cette image alimentaire, l’influence de diverses idéologies qui a été déterminante dans l’élaboration des topiques et un regard plus ou moins aiguisé porté sur la réalité montagnarde s’entrecroisent, cette construction a pu, parvenue à sa maturité, agir sur la réalité locale, notamment sous la forme des exigences des premiers touristes.