Ouvriers et patrons dans la draperie normande médiévale. La question des heures de travail
2008
Jean-Louis Roch

Extrait de : "Le travail au Moyen Âge (édition électronique)"
sous la direction de Henri Bresc ; 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy, 2002

Yassir Benhima, Jesus Cortes Mateo, Manuel Perez Belanche, Alain Mélo, Arnaldo Sousa Melo, Jean-Louis Roch, Guillaume Romaneix, Bruno Sintic
Paris, Éditions du CTHS
2008
p. 74-87
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Sous une formule simplificatrice, « ouvriers et patrons », on abordera les rapports sociaux dans la draperie normande, aux deux derniers siècles du Moyen Âge. Les archives normandes, les délibérations rouennaises, les registres de l'Échiquier, révèlent un certain nombre de conflits, en particulier entre tisserands et drapiers, qui concernent le contrôle de la production, la mise en cause du monopole local du tissage (ce qu'on appellerait aujourd'hui la délocalisation), ou les heures de travail. On s'intéressera ici plus particulièrement aux conflits tournant autour des heures de travail, qui permettent de manière exceptionnelle d'approcher les rapports sociaux dans le monde professionnel de la draperie. On s'intéressera aussi à la manière dont ces conflits s'articulent à d'autres conflits, portant en particulier sur l'accès au marché. On ne s'interdira pas d'élargir l'étude à des régions voisines de la Normandie. Le marché du travail, si l'on veut bien ne pas donner à ce terme le sens qu'il a pu acquérir à partir de la révolution industrielle, est au Moyen Âge une réalité, et une réalité concrète, où se déploient des stratégies, qu'une étude attentive des textes permet d'entrevoir. Que cette question des heures ait concerné plus particulièrement la France de la fin du Moyen Âge ne surprendra peut-être pas ceux qui aujourd'hui entendent parler et parfois débattent des « 35 heures ».