Les receveurs des Postes, l'État et le service public
discours et pratiques (1965-1973) - 2008
Odile Join-Lambert

Extrait de : "Le travail comme catégorie culturelle (édition électronique)"
sous la direction de Jean-René Trochet ; 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy, 2002

Philippe Martin, Philippe Masson, Christine Naslin-Gaudin, Hervé Le Bret, Noël Barbe, Odile Join-Lambert, Marie-Armelle Barbier-Le Déroff, Cécile Blondeau, Valeria Siniscalchi, Paul van der Grijp, Michel Pigenet, Sébastien Paul, Bruno Étienne
Paris, Éditions du CTHS
2008
p. 65-76
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Trois éléments nouveaux sont à constater, entre les années 1965 et 1973, au sein de l'État : des tentatives pour rationaliser la gestion dans l'administration, le développement d'une politique commerciale pour les services dotés de réseaux et vendant leurs prestations et, enfin, une représentation des usagers dans l'espace public renouvelée à plusieurs égards. Celle-ci, qui passe désormais par les discours modernisateurs des hommes politiques, les médias, les associations de consommateurs ou les groupements d'usagers et par les recherches en sciences sociales, apparaît comme modifiée par rapport aux années antérieures. Cette triple nouveauté des années 1965 à 1973 a-t-elle eu des effets sur le travail des fonctionnaires ? Plus précisément, comment la figure de l'usager a-t-elle été utilisée pour contribuer à la rénovation des activités administratives, à la fois par les autorités responsables d'administrations particulières et, surtout, par les principaux intéressés, c'est-à-dire les personnels des services publics ? Cela conduit à se demander comment la notion de service public, défini en France notamment par Léon Duguit dans les années 1910, est peu à peu réaménagée dans les pratiques, qui se modifient en interaction avec les définitions juridiques. Cette étude est menée sur le cas des receveurs de l'administration des PTT.