Quelques coups d'œil dialectométriques sur l'Atlas linguistique de la France : structures de surface et structures de profondeur
2009
Hans GOEBL

Extrait de : "Images de la langue : représentations spatiales, sémantiques et graphiques (édition électronique)"
sous la direction de Marie-José Dalbera-Stefanaggi et Marie-Rose Simoni-Aurembou ; 132e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Arles 2007
2009
p.39-60
ISSN : 1773-0899
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Dans cet article, nous n'avons pu effleurer que très sommairement les multiples problèmes théoriques et pratiques de la DM en général et de l'EDMS en particulier. Soulignons encore une fois les points forts de la DM : c'est un outil diagnostique très efficace pour la détection de structures de profondeur contenues dans les données d'un AL. Or, le nombre des AL mal ou peu explorés est très grand. La DM peut être également appliquée à tout autre stock de données organisé sous la forme bidimensionnelle d'un AL classique .

N'oublions pas non plus que l'avènement des AL à la fin du XIXe siècle a quelque peu bouleversé la linguistique contemporaine, surtout à cause de la découverte de la complexité déroutante de la distribution spatiale des différents traits linguistiques, même de ceux ayant la même origine étymologique.

Malheureusement, les possibilités cartographiques et aussi statistiques de l'époque n'ont permis qu'un traitement très superficiel de cette situation empirique quelque peu décourageante. À la distance d'un siècle, l'on doit donc constater, hélas, que l'écrasante majorité des collections atlantographiques tant nationales que régionales sont encore loin d'avoir fourni tous leurs secrets. Il est donc grand temps de combler cette lacune.

N'oublions pas non plus que l'analyse empirique de la gestion d'un espace donné est largement pratiquée aussi par d'autres sciences tant humaines que naturelles si bien que l'étude comparée de deux sortes de gestion du même espace - dont l'une évidemment devrait être de nature linguistique - constitue un défi interdisciplinaire très intéressant. À ce propos, nous ne citons que la génétique des populations qui, depuis plusieurs décennies, coopère étroitement avec la géolinguistique .

Répétons encore une fois que le logiciel VDM est à la libre disposition de tous ceux qui s'y intéressent et que l'initiation à son usage courant demande l'accomplissement d'un stage de formation de deux ou trois jours à effectuer à Salzbourg.