La diffusion du nom De Villebois-Mareuil dans l’odonymie française : le reflet équivoque et héroïsant d’une volonté populaire et politique
2011
Michel André Rateau

Extrait de : "Écrire le nom (édition électronique)"
Sous la direction de Benoît Cursente et Marie-Rose Simoni-Aurembou ; 134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009

Marija Stankovska-Tzamali, Didier Panfili, Patrice Beck, Benoît Cursente, Bernadette et Philippe Rossignol, Michel André Rateau, Jean-Claude Bouvier, Xavier Ravier, Sébastien Nadiras

Éditions du CTHS
2011
p. 72-81
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L’auteur étudie la diffusion, dans l’odonymie française, du nom du colonel De Villebois Mareuil, héros de la guerre des Boers, mort en 1900, à partir d’un corpus de 86 occurrences établi grâce à des recensements réalisés dans une soixantaine de dépôts d’archives et à une enquête par courrier effectuée auprès de 118 communes. Il prend soin de restituer la trame des événements historiques permettant d’éclairer toute la gamme des motivations qui ont présidé à l’attribution du nom du colonel De Villebois Mareuil à des voies publiques. Sont examinées les décisions émanant de la sphère du privé, ainsi que celles qui sont consignées dans les registres de délibérations municipaux. Deux ans après Fachoda, le sentiment nationaliste anglophobe est certes prégnant, mais il se combine avec nombre d’autres motivations, parfois contradictoires ou équivoques. Et l’examen du devenir de cet odonyme jusqu’à nos jours ne manque pas de réserver quelques surprises.