Écrire le nom (édition électronique)
Les noms de personnes dans l’histoire et dans les lieux - 2011
Sous la direction de Benoît Cursente et Marie-Rose Simoni-Aurembou ; 134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009

Marija Stankovska-Tzamali, Didier Panfili, Patrice Beck, Benoît Cursente, Bernadette et Philippe Rossignol, Michel André Rateau, Jean-Claude Bouvier, Xavier Ravier, Sébastien Nadiras
ISSN : 1773-0899
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Introduction en PDF à télécharger gratuitement
Cet ouvrage est l’une des publications issues du 134e Congrès du CTHS organisé en 2009 à Bordeaux qui avait pour ordre du jour : « Célèbres ou obscurs. Hommes et femmes dans leur territoire et dans leur histoire ». L’apport de l’onomastique était un des thèmes proposés dans l’appel à communications. Il a donné lieu à 13 présentations orales, dont 9 sont ici publiées. Rapportées à l’immense champ du savoir couvert par cette discipline, ces contributions ont l’apparence de bribes décousues. Pourtant, elles sont unies par une trame commune que l’on peut mettre en évidence d’emblée avant de dégager les multiples intérêts de leurs apports.
Au vu de la matière, essentiellement historique, rassemblée à l’issue de cette rencontre, l’objet de cet ouvrage n’est pas la question de la nomination en général. En effet, les anthropologues et les sociologues soulignent à l’envi la variabilité et la diversité des appellations qui, se déployant hors de toute fixation écrite, échappent à l’historien. Ce dont il est essentiellement question ici c’est de l’accession de l’individu à l’historicité par l’inscription de son nom. Et ce, quand bien même la forme écrite de cette nomination ne correspondrait pas à l’usage le plus courant. Ce sont bien les rapports de la nomination et de l’écriture qui constituent le dénominateur commun de toutes ces contributions.
Table des matières :
Préface, Benoît CURSENTE p. 5 Marija Stankovska-Tzamali La famille des Orestii de Stuberra. Un exemple de la romanisation en Macédoine p. 11 Didier Panfili Aristocratie, anthroponymie et dominium en Quercy et Toulousain (xie-xiie... (lire la suite...)
Table des matières au format PDF.
Commander des articles au format PDF
1- 1848 : la dernière grande entreprise d’attribution de patronymes. L’exemple de la Guadeloupe
Bernadette et Philippe Rossignol
Téléchargement gratuit 
2- Aristocratie, anthroponymie et dominium en Quercy et Toulousain (xie-xiie siècle)
Didier Panfili
Téléchargement gratuit 
3- De l’art de la liste : autour des collections du centre d’onomastique des Archives nationales
Sébastien Nadiras
Téléchargement gratuit 
4- La diffusion du nom De Villebois-Mareuil dans l’odonymie française : le reflet équivoque et héroïsant d’une volonté populaire et politique
Michel André Rateau
Téléchargement gratuit 
5- La famille des Orestii de Stuberra.
Marija Stankovska-Tzamali
Téléchargement gratuit 
6- Héros oubliés, héros méconnus, héros déchus : ce que disent les noms de rues
Jean-Claude Bouvier
Téléchargement gratuit 
7- La personne et le lieu dans les Pyrénées occidentales. Aux origines médiévales du système à maisons.
Benoît Cursente
Téléchargement gratuit 
8- Porter le même nom au Moyen Âge : de l’homonymie et de sa signification
Patrice Beck
Téléchargement gratuit 
9- Sur le nom de la Barousse
Xavier Ravier
Téléchargement gratuit