Le Manuscrit de Trois-Rivières
2011
Gilles Plante

Extrait de : "Chant, musique, danse, instruments : échanges culturels entre Nouvelle et Ancienne-France (édition électronique)"
Sous la direction de Marie-Barbara Le Gonidec ; 133e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec 2008

Jean-Pierre Pinson, Élisabeth Gallat-Morin, Gilles Plante, Linda Guidroux
2011
p. 29-34
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Un manuscrit intitulé « Contredanses avec les figures » contenant des portées de musique et des textes, retrouvé dans les Archives du Séminaire de Trois-Rivières, a été récemment remis en lumière. Il s’agit d’un recueil pratique de contredanses françaises du xviiie siècle. Conscients de l’importance de ce manuscrit dans l’histoire de la musique et de la danse en Nouvelle-France, une équipe de musiciens et de maîtres de danse a entrepris de l’étudier pour éventuellement le « reconstruire », puisqu’il est incomplet. Pour ce faire, il a fallu d’abord connaître la pratique des contredanses françaises et l’usage des descriptions des pas dans les traités français. Puis comparer les données du manuscrit de Trois-Rivières avec les mêmes contredanses des traités français. Plus d’une trentaine de contredanses ont jusqu’ici été identifiées. Cela a permis de compléter les mélodies des contredanses puisque le manuscrit de Trois-Rivières n’en donnait que les quatre premières mesures. On a pu aussi éclairer les descriptions des figures lorsque le texte original présentait des lacunes. Cet article est un compte-rendu d’un travail en progression, qui devrait être un jalon important dans la connaissance de la pratique de la danse en Nouvelle-France.