L’expression de danses et de musiques bretonnes en terre québécoise : rencontres et échanges culturels
2011
Linda Guidroux

Extrait de : "Chant, musique, danse, instruments : échanges culturels entre Nouvelle et Ancienne-France (édition électronique)"
Sous la direction de Marie-Barbara Le Gonidec ; 133e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec 2008

Jean-Pierre Pinson, Élisabeth Gallat-Morin, Gilles Plante, Linda Guidroux
2011
p. 53-77
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Depuis le début du xxe siècle, quelques milliers de Bretons ont émigré vers le Québec. En terre d’accueil, certains ont choisi de perpétuer leurs pratiques culturelles, notamment la danse, la musique et le chant breton. Cet article propose une rencontre avec les Bretons du xxie siècle qui se réunissent à Montréal, lors de cours de danse, de sessions de musique ou de festoù-noz (fêtes de nuit) pour exprimer leur culture d’origine. Qu’ont-ils fait de leur patrimoine artistique et de leur identité au cours du processus de migration ? Comment ces pratiques sont-t-elles partagées avec la société québécoise ? Pour répondre à ces questions, nous évoquons d'abord le répertoire de danses et de musiques pratiquées par cette communauté bretonne, l’interprétation, les modes d’apprentissage et de transmission, afin de révéler les divergences et les convergences avec le territoire d’origine, les transferts culturels, mais aussi les ruptures réalisées. Ensuite, nous examinons en quoi ces pratiques culturelles sont facteur de sociabilité, d’intégration et d’échanges culturels avec la société québécoise.