L’opération Charles VI, un essai de prosopographie collective
2011
Willy Morice

Extrait de : "La Construction de la mémoire : de l'hommage posthume à la prosopographie (édition électronique)"
Sous la direction de Henri Bresc
134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009
Textes de Françoise Lainé, Hélène Millet, Willy Morice, Vincent Tabbagh, Laurent Vallière, Charles Vulliez
Éditions du CTHS
2011
p. 55-61
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L’opération Charles VI est un programme coopératif de recherche du Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (LAMOP) qui a pour finalité de constituer et d’exploiter une base de données sur les « personnes actives » en France sous le règne de Charles VI (1380-1422). Cette base est gratuitement accessible sur Internet (www.vjf.cnrs.fr/charlesVI/index.php). Les données proviennent de différents corpus prosopographiques (dix-huit en novembre 2008, pour un total de 3981 personnes) qui sont mis en relation par l’intermédiaire des individus qui leur sont communs.
Cette base de données constitue plus qu’un outil prosopographique : elle concerne aussi bien les familiers du roi de France que les grenetiers de Dieppe et met en lumière un chancelier de France autant qu’un vendeur de vin. Chacun est présenté tel que ses contemporains le percevaient, tel qu’ils le nommaient, tel qu’il nous apparaît.
Résultat de la coopération entre chercheurs, la base Charles VI, à la fois prosopographique et collective, est une fenêtre ouverte sur le règne de Charles VI, tel qu’il se voyait et tel que nous le percevons.