Les missionnaires et les rituels de guérison indiens en Nouvelle-Espagne dans la première moitié du XVIe siècle (épuisé)
2011
Eric Roulet

Extrait de : "Perception de l'altérité culturelle et religieuse (édition électronique)"
Sous la direction de Liliane Kuczynski et Claudine Vassas ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005

Françoise BAYARD, Karine SALOME, Gérard BODE, Michel RASPAUD, Özkan BARDAKCI, Jean-Pierre FARGANEL, Xavier CORDE, Caroline LEHNI, Marie-Pierre DAUSSE, Corinne MARACHE, Emmanuel FILHOL, John Patrick GREENE, Eric ROULET, Liliane KUCZYNSKI, Jacques de CAUNA
Paris, Éditions du CTHS
2011
p. 180-188
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Les premiers religieux qui arrivent d’Espagne constatent l’ampleur des rituels de guérison pratiqués par les Indiens du Mexique central. Ils reproduisent dans leur approche du phénomène une grille de lecture déjà éprouvée en Espagne et distinguent les soins des autres actions qui les entourent : libations, imprécations, dévotions. Cela témoigne en fait d’une méconnaissance de la religion indienne qui mêle étroitement la pensée religieuse et la pratique de guérison. Nous nous appuierons pour cet examen sur les procès de l’inquisition apostolique qui reposent à l’Archivo general de la Nación de Mexico.