La figure du griot dans les récits de voyageurs en Sénégambie du XVe au XIXe siècle
2011
Liliane Kuczynski

Extrait de : "Perception de l'altérité culturelle et religieuse (édition électronique)"
Sous la direction de Liliane Kuczynski et Claudine Vassas ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005

Françoise BAYARD, Karine SALOME, Gérard BODE, Michel RASPAUD, Özkan BARDAKCI, Jean-Pierre FARGANEL, Xavier CORDE, Caroline LEHNI, Marie-Pierre DAUSSE, Corinne MARACHE, Emmanuel FILHOL, John Patrick GREENE, Eric ROULET, Liliane KUCZYNSKI, Jacques de CAUNA
Paris, Éditions du CTHS
2011
p. 189-203
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Le propos de cet article est d’analyser les représentations du griot ouest-africain dans les récits des voyageurs à partir de la seconde moitié du xve siècle, et jusqu’à l’époque coloniale. Connu principalement pour ses fonctions de musicien et panégyriste, ce personnage est, cependant, riche de rôles multiples, qu’une perception actuelle liée à l’expansion de la World Music tend à occulter. En choisissant cette période reculée, nous cherchons à saisir les premières images qui nous sont parvenues des plus anciens contacts entre l’Europe et l’Afrique. La distance historique nous permet de saisir, dans leurs permanences et leurs variations, les principes sous-jacents qui organisent la perception des voyageurs et les jugements qu’ils portent sur cette figure originale du griot.