En Haïti il y a trois siècles : les observations morales et prédictions d’un Jésuite (un manuscrit inédit du père Le Pers)
2011
Jacques de Cauna

Extrait de : "Perception de l'altérité culturelle et religieuse (édition électronique)"
Sous la direction de Liliane Kuczynski et Claudine Vassas ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005

Françoise BAYARD, Karine SALOME, Gérard BODE, Michel RASPAUD, Özkan BARDAKCI, Jean-Pierre FARGANEL, Xavier CORDE, Caroline LEHNI, Marie-Pierre DAUSSE, Corinne MARACHE, Emmanuel FILHOL, John Patrick GREENE, Eric ROULET, Liliane KUCZYNSKI, Jacques de CAUNA
Paris, Éditions du CTHS
2011
p. 204-220
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L’histoire a retenu du père Le Pers, missionnaire jésuite décédé au Dondon en 1735, ses importants travaux sur l’histoire de Saint-Domingue. On ne connaît que le manuscrit des Mémoires pour l’histoire de l’isle Saint-Domingue conservé à la Bibliothèque nationale de France, qui a inspiré le père Charlevoix pour la rédaction de sa célèbre Histoire de l’isle espagnole. On trouve cependant aux Archives historiques de la Compagnie de Jésus un manuscrit inédit de 125 pages, intitulé L. sixième. Le Portrait ou Miroir de Saint-Domingue que l’on peut dater des années 1726-1727 et qui est, en fait, le complément des cinq livres en 718 pages de la BnF. L’intérêt de cette conclusion est l’approche plus réflexive sur l’île en général et ses habitants successifs, notamment les premiers colons français, anciens flibustiers ou boucaniers, dont il a recueilli des témoignages de première main. On est surpris à la lecture par la profondeur et l’actualité de certaines analyses d’ordre moral et anticipations sur l’avenir du pays.