Une usine, deux regards. Échanges entre Michel Brault et Louis Malle à travers l’Atlantique (1967-1972)
2012
Alain Michel, Gwenaële Rot, Nicolas Hatzfeld, Michel Julien

Extrait de : "Transferts culturels de part et d'autre de l'Atlantique : Europe, Canada, Amérique (édition électronique)"
Sous la direction de Bernard Gallinato-Contino ; 133e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec 2008

Aurélio Ayala, Serge Bianchi, Stéphanie Danaux, Arnaud Decroix, Jean-François de Raymond, Edith Fagnoni, Nicolas Hatzfeld, Gwenaële Rot, Alain Michel, Michel Julien Olivier Hoibian, Denis Jallat, Sabine Kraus, Gwénaël Lamarque, Brigitte Nadeau, Nathalie Pelier
Paris, éditions du CTHS
2012
p. 77-89

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

À cinq années d’écart, un cinéaste québécois et un autre français ont filmé la même usine automobile de Citroën à Rennes. Les ressemblances et les différences entres les documentaires de Michel Brault (1967) et de Louis Malle (1972) témoignent de la richesse des échanges transatlantiques du « cinéma direct ». Elles illustrent aussi le changement du regard sur le travail ouvrier. Le temps et la façon de fimer ne sont pas les mêmes.