Un pionnier méconnu de l’égyptologie, le voyageur nantais Frédéric Cailliaud (1787-1869)
2012
Philippe Mainterot

Extrait de : "Les Oubliés de l'histoire (édition électronique)"
Sous la direction de Régis Bertrand et Jean Duma
134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009
Textes de Germaine Aujac, Armelle Bonin-Kerdon, Mylène Costes, Pascal Even, Xavier Gélinas, Stéphane Gomis, Jacqueline Goy, Marie-Claire Groessens-Van Dyck, Monique Gros, Roger Hanoune, Albert Hesse, Aurore Hillairet, Olivier Justafré, Katia Khemache, Gillette Labory, Philippe Mainterot, Maurice Messiez, Catherine Ngefan, Nathalie Pelier, Monique Pelletier, Gilbert Pilleul, Jacques Puyaubert, Michel Tanase, Hervé Terral, Anne-Marie Touzard, Claudy Valin, Olivier Vernier, Régis Verwimp, Michèle Virol, Jean-Roger Wattez
Éditions du CTHS
2012
p. 199-203
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Frédéric Cailliaud fut l’un des premiers voyageurs européens à participer à l’aventure archéologique en Égypte au début du XIXe siècle, à la suite de l’expédition d’Égypte (1798-1801). À travers les récits de ses découvertes, le Voyage à l’oasis de Thèbes (1815-1818), puis le Voyage à Méroé, au fleuve Blanc... (1819-1822), et grâce à la constitution de deux collections, Cailliaud contribua à la naissance de l’égyptologie en fournissant de nombreux matériaux épigraphiques et archéologiques à Jean-François Champollion. Malheureusement, cet éminent personnage fut bien vite oublié et ses collections furent dispersées depuis le milieu du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Il est aujourd’hui possible de redécouvrir l’importance des travaux de ce savant non seulement à travers l’étude des archives Cailliaud du Muséum d’histoire naturelle de Nantes, mais également grâce à une identification des principales antiquités de sa collection, que nous avons pu retrouver dans différents musées français après une longue enquête muséographique.