Jules Hardouin-Mansart : architecte célèbre mais surintendant des Bâtiments de Louis XIV oublié (1699-1708)
2012
Benjamin Ringot

Extrait de : "Être reconnu en son temps : personnalités et notables (édition électronique)"
Sous la direction de Maurice Hamon et Ange Rovère
134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009
Éditions du CTHS
2012
p. 97-108
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Jules Hardouin-Mansart a connu une destinée hors du commun : architecte de Louis XIV pendant près de trente ans, il obtint l’emploi prestigieux de surintendant des Bâtiments du roi, tenu avant lui par Colbert et Louvois. Cette réussite professionnelle s’accompagna d’une ascension sociale éclatante, qui transforma cet architecte roturier en un quasi-ministre de noblesse titrée.
Très récemment, Jules Hardouin-Mansart a fait l’objet de publications majeures faisant toute la lumière sur son œuvre artistique. Cependant, son œuvre d’administrateur, elle, reste inconnue, comme si l’histoire en avait oublié l’existence.
Par le biais de sources variées, cette intervention vise à tenter d’éclairer le processus qui jeta dans l’ombre pendant près de trois siècles un pan entier de la carrière d’un homme : depuis la construction d’une image d’administrateur par l’intéressé, en passant par le discrédit, aboutissant enfin à l’oubli.